L’homme d’affaires Raymond Doyon s’éteint aujourd’hui laissant derrière lui une vie bien remplie

0
70

Bâtisseur émérite de l’industrie de la boulangerie d’abord en Beauce, au Québec et au Canada, l’homme d’affaires Raymond Doyon s’éteint aujourd’hui laissant derrière lui une vie bien remplie où amour et réussite, tout comme la mie et la croûte, ne font qu’un.

Au pays de l’entrepreneurship, le souvenir et l’exemple de Raymond Doyon seront impérissables. Issu de la plus pure tradition entrepreneuriale beauceronne, le petit gars de Saint-Côme-Linière devenu chef de file dans ce secteur de l’agroalimentaire a créé en 1985, avec la complicité de 4 partenaires, la plus importante boulangerie québécoise : Multi-Marques.

Ce succès d’envergure sur le plan professionnel, Raymond Doyon le doit à son amour du défi, à sa détermination, à son sens inné des affaires et à un travail acharné au sein de l’entreprise familiale fondée par son paternel, Gustave, en 1928.

«On peut être heureux et réaliser de grandes choses si l’on sait s’entourer, bien s’entendre, respecter et aimer. Que ce soit à la maison ou au bureau, il importe d’aimer. Aimer celles et ceux avec qui l’on vit, celles et ceux avec qui l’on travaille, aimer ce que l’on fait», disait-il. Redevable d’avoir beaucoup reçu de la vie, Raymond Doyon a toujours été fier de donner. Il a contribué, par sa générosité, à assurer le développement de l’ensemble de sa communauté. Membre du Club Rotary, récipiendaire du «Prix Jean-Denis Poulin» du Conseil économique de Beauce, président des campagnes de financement du Centre culturel Beauce-Sartigan et de la Fondation du Centre hospitalier Beauce-Etchemin, président tour à tour, du Club de golf, des tournois du CEB et du Cégep Beauce-Appalaches, il s’est investi pleinement, sans hésiter à chaque fois que la collectivité réclamait son appui. Il a également manifesté un attachement particulier aux oeuvres de la paroisse de Saint-Georges dont la fondation Catherine de Longpré et à celle de la Corporation Cité-Joie, à Québec.

Fier beauceron, dynamique et dévoué, Raymond Doyon laisse en héritage, derrière lui, une entreprise florissante et une famille épanouie. Dans l’âme et le coeur, par ses actes et ses prouesses, il a su amalgamer les ingrédients que sont l’amour, l’amitìé, l’audace, l’ingéniosité, la collaboration, la rigueur et la ténacité pour en faire le levain d’une vision extraordinaire d’un homme tout aussi exceptionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
SVP entrez votre nom ici