Budget 2019-2020 – 46 millions de dollars supplémentaires pour la jeunesse!

0
42

QUÉBEC, le 27 mars 2019 – À l’occasion du dépôt du budget 2019-2020, le nouveau gouvernement et l’adjoint parlementaire du premier ministre pour les dossiers jeunesse, M. Samuel Poulin, sont fiers d’annoncer des investissements supplémentaires historiques de 46 millions de dollars pour soutenir la jeunesse en favorisant la persévérance scolaire, le retour aux études, l’emploi et l’entrepreneuriat.

Ainsi, Place aux jeunes en région voit son financement bonifié de 17,5 millions de dollars. Cette somme servira à étendre les services de l’organisme aux 83 municipalités régionales de comté (MRC) aux prises avec un enjeu migratoire, dans le but d’aider davantage de jeunes dans leurs démarches visant à s’établir et à travailler en région.

Le budget 2019-2020 prévoit également une bonification substantielle de 10 millions de dollars du programme Créneau carrefour jeunesse. L’objectif est d’encourager les jeunes en situation de vulnérabilité à demeurer ou à retourner aux études afin d’acquérir une formation de qualité pour occuper un emploi. De plus, un budget supplémentaire de 1 million de dollars sera accordé au Carrefour jeunesse-emploi Nunavik pour l’aider à mettre en œuvre le programme Créneau carrefour jeunesse sur son territoire.

Afin de soutenir le développement des compétences entrepreneuriales au Québec et d’augmenter le nombre de participations, le gouvernement prévoit le financement de deux programmes de l’École d’entrepreneurship de Beauce. À cela s’ajoute une somme de 7 millions de dollars pour soutenir la mise en place de quatre nouveaux campus de l’École des entrepreneurs du Québec.

Près de 4 millions de dollars seront versés au campus Macdonald afin que celui-ci offre le programme gestion et technologies d’entreprise agricole à la relève dans le secteur bioalimentaire anglophone du Québec.

De surcroît, 4,6 millions de dollars seront investis afin de venir en aide aux jeunes qui désirent démarrer une entreprise ou étendre leur marché à l’international. Cette somme financera plus précisément l’Initiative québécoise en matière de créativité entrepreneuriale jeunesse en Francophonie, qui a pour but d’augmenter la participation des jeunes au programme Entrepreneuriat des Offices jeunesse internationaux du Québec.

En réponse au grand succès du dernier appel à projets, le budget 2019-2020 prévoit une bonification du programme de financement des projets locaux de 1 million de dollars. Ainsi, le Secrétariat à la jeunesse aura les moyens de financer rapidement un plus grand nombre de projets ayant une portée locale en matière d’intervention jeunesse dans toutes les régions du Québec.

Le nouveau gouvernement a également annoncé des investissements importants de près de 1,3 milliard de dollars pour mettre en œuvre des mesures en faveur de la protection de l’environnement et de la lutte contre les changements climatiques. Il s’agit d’un enjeu prioritaire pour la jeunesse, qui sera dorénavant au cœur de l’action gouvernementale.

Citation :

« Sans l’ombre d’un doute, notre gouvernement comprend que la jeunesse est notre plus grande richesse naturelle. Les mesures de ce premier budget misent sur le développement du potentiel de nos jeunes par la persévérance scolaire, le retour aux études, l’emploi et l’entrepreneuriat. Les nouveaux investissements comblent des besoins évidents et contribueront à créer des conditions favorables à l’épanouissement et à la réussite de la jeunesse, partout au Québec. Je suis fier de ces investissements qui stimuleront l’économie, mais qui, par-dessus tout, démontrent que notre gouvernement a compris que la jeunesse, c’est sérieux. »

Samuel Poulin, adjoint parlementaire du premier ministre pour le volet jeunesse

Précisions :

  • Place aux jeunes en région facilite la migration et le maintien des diplômées et diplômés de 18 à 35 ans en région. L’organisation est présente dans quinze régions du Québec et aide les jeunes dans leurs démarches visant à s’établir et à travailler dans leur nouveau milieu.
  • Le Créneau carrefour jeunesse est un programme du Secrétariat à la jeunesse mis en œuvre par les carrefours jeunesse-emploi (CJE), qui vise à favoriser la persévérance scolaire, l’autonomie personnelle et sociale, de même que la participation des jeunes à des projets d’entrepreneuriat, de bénévolat et de volontariat. Tout en s’adaptant aux besoins et aux réalités locales, le Créneau carrefour jeunesse permet de mettre en œuvre des services et une variété de projets pour les jeunes âgés de 15 à 29 ans inclusivement. Tout au long du déploiement et de l’évolution de ce programme, le SAJ et les CJE pourront compter sur la collaboration et le soutien du Réseau des carrefours jeunesse-emploi du Québec.
  • Environ 110 étudiantes et étudiants sont inscrits au programme de gestion et technologies d’entreprise agricole, au Campus Macdonald de l’Université McGill. Ce programme collégial de trois ans permet aux jeunes d’acquérir des compétences requises pour accéder au marché du travail à la fin de leurs études. Le programme de gestion et technologies d’entreprise agricole est une formation collégiale, parrainée par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec.
  • L’École d’entrepreneurship de Beauce a comme mission de créer un établissement mythique, un espace où tout est réuni pour favoriser les échanges et l’entraide authentiques entre entrepreneuses et entrepreneurs et ainsi propulser la prospérité du Québec tout entier.
  • L’École des entrepreneurs du Québec a pour mission de développer les compétences entrepreneuriales des Québécoises et des Québécois en leur faisant vivre, dans un milieu entrepreneurial, une expérience accessible, flexible et associative.
  • L’Initiative québécoise en matière de créativité entrepreneuriale jeunesse en Francophonie offre des occasions d’affaires à de jeunes Québécoises et Québécois qui désirent démarrer une entreprise ou étendre leur marché à l’international.
  • LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec – est le regroupement d’organismes de mobilité internationale jeunesse, soit l’Office franco-québécois pour la jeunesse et l’Office Québec-monde pour la jeunesse. LOJIQ a été mis en place en 2007 pour présenter une offre de service unifiée et poursuivre les objectifs de perfectionnement professionnel et personnel des jeunes adultes québécois dans un contexte international. LOJIQ est aussi reconnu en tant qu’acteur de la mise en œuvre de la Politique internationale du Québec et de la Stratégie d’action jeunesse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
SVP entrez votre nom ici