ÉTATS FINANCIERS 2018 : « La Ville de Saint-Georges termine 2018 av ec un surplus d’exercice de 4 985 196 $ »

0
9

Saint-Georges, le 23 avril 2019 – Lors de la séance du conseil de Ville de Saint-Georges du mardi 23 avril 2019, la firme d’auditeurs indépendants Raymond Chabot Grant Thornton SENCRL a présenté son rapport d’audit sur les états financiers de la Ville pour l’exercice terminé le 31 décembre 2018. La trésorière et directrice du Service des finances, Madame Karine Veilleux, CPA, CA, M. Sc., a par la suite présenté les principaux résultats.

En 2018, Ville de Saint-Georges a réalisé un surplus d’exercice de 4 985 196 $ alors qu’il était de 4 736 856 $ en 2017. Les revenus de la Ville se sont élevés à 47 889 368 $ dont 85 % de ce montant sont les revenus de taxes et de compensations tenant lieu de taxes. Le budget initial prévoyait des revenus de 45 031 654 $. Les principales variations se situent au niveau des taxes et compensations tenant lieu de taxes pour un total de 1,6 M$ et des revenus de subvention, d’intérêts, d’amendes et de pénalités pour 815 000 $.

Au niveau des dépenses, la Ville a engagé des sommes de 42 815 821 $ alors qu’elle avait prévu dépenser 44 731 654 $ au budget soit une baisse de 1 915 833 $. Cette diminution est due, entre autres, à des économies pour des honoraires professionnels, le fonds de pension, l’électricité des lumières de rues et les intérêts sur la dette à long terme.

Suite à ces résultats, une somme de 2 500 000 $ sera transférée à la réserve financière pour financer des projets d’immobilisations spécifiques (fonds des grands projets). Après ce transfert, le solde de la réserve sera de 18 970 351 $ et, de ce montant, 3 267 485 $ est réservé en 2019 pour la réfection du mur de soutènement et l’aménagement de l’espace Carpe Diem. Quant au surplus accumulé de 9,4 M$ au 31 décembre 2018, une somme de 2,6 M$ est réservée pour l’acquisition d’immobilisations en 2019. En tenant compte des transferts aux réserves (financière et contingence) et au fonds réservé desservis aqueduc et égout, le surplus libre de la Ville s’élève à 1,4 M$ comparativement à 2 M$ en 2017.

Au cours de l’exercice, la Ville a fait des investissements pour 28,4 M$ dans ses immobilisations, dont 93,7 % représentent des infrastructures. De cette somme, 11,4 M$, représentent la part assumée par la Ville alors que 17 M$ sont financés par des subventions ou des revenus de tiers. Le projet majeur réalisé en 2018 a été la réfection du mur de soutènement pour 16,6 M$. Par ailleurs, l’endettement net de la Ville s’établit au 31 décembre 2018 à 50 154 994 $.

La trésorière et directrice du Service des finances, madame Karine Veilleux, CPA, CA, M. Sc., est satisfaite du surplus de l’exercice puisqu’il est signe de solidité financière et témoigne de la saine gestion faite à la Ville. De plus, les surplus accumulés au fil des années permettront d’investir dans les infrastructures tout en limitant l’augmentation des taxes et le niveau d’endettement.

Le maire, monsieur Claude Morin a fait part de sa satisfaction de ces résultats financiers : « Si le budget de la Ville est préparé à partir des orientations stratégiques que donne le Conseil, les états financiers reflètent le résultat de la gestion faite par toute l’équipe de la Ville. Dans ce cas-ci on peut dire « mission accomplie », par les gestionnaires et employés de la Ville qui doivent respecter le cadre financier voté par le Conseil ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
SVP entrez votre nom ici