La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin présente ses prévisions budgétaires 2019-2020

0
81

Saint-Georges, le 25 juin 2019 – La Commission scolaire de la Beauce-Etchemin (CSBE) présente aujourd’hui ses prévisions budgétaires pour l’année 2019-2020. Il s’agit d’un budget équilibré de 234 253 135 $.

Les dépenses et les revenus prévus en 2019-2020 représentent une augmentation de 5 % par rapport aux prévisions pour 2018-2019, et 7 % par rapport aux résultats de l’année 2017-2018 (cette donnée n’est pas encore disponible pour l’année 2018-2019).

La hausse des dépenses est notamment due au réinvestissement gouvernemental dans le secteur de l’éducation, à l’augmentation du nombre d’élèves et aux augmentations de salaires prévues aux conventions collectives.

Le budget 2018-2019 prévoit notamment une augmentation de l’ordre de 6,6 M$ à l’item Activités de soutien à l’enseignement et à la formation. Il y a notamment une bonification de 2,1 M$ pour des actions visant à assurer un seuil minimal de services dans chaque école. Notons aussi que 570 000 $ sont attribués pour des activités parascolaires au secondaire et 407 000 $ pour des sorties scolaires en milieu culturel, alors que 305 000 $ seront consacrés à l’ajout de classes spéciales. Mentionnons par contre que la CSBE recevra 475 000 $ de moins pour les mesures destinées aux écoles de milieu défavorisé.

Au chapitre des investissements, on notera par ailleurs une importante augmentation de 5,5 M$ pour les mesures liées à l’entretien et à la réfection des bâtiments. Notons cependant que les investissements pour de nouvelles constructions, comme le complexe multisport ou l’école de Scott, ne sont pas inclus dans le budget qui vous est présenté aujourd’hui.

Taxation

En ce qui concerne la taxation, les règles du jeu ont changé puisque le Ministre impose désormais un taux uniforme de taxation, qui sera de 18,325 cents du 100 $ d’évaluation pour la prochaine année. En ce qui concerne notre commission scolaire, c’est 4,26 cents de moins que pour l’année 2018-2019. Les subventions de péréquation seront cependant augmentées, ce qui vient annuler le manque à gagner dû à la baisse de taxes.

Réinvestissement

Le président de la CSBE, M. Charles-Henri Lecours, se réjouit de voir que le gouvernement persiste dans l’orientation qu’il avait prise l’an dernier et continue à réinvestir en éducation. Il salue tout particulièrement l’augmentation du budget pour le maintien des écoles. « Six millions de plus, c’est beaucoup, surtout que nous venons d’avoir deux bonnes nouvelles avec la construction d’une nouvelle école à Scott et du complexe multisport à Saint-Georges », commente-t-il.

3,74 % à l’administration

Quant au directeur général de la CSBE, M. Normand Lessard, il affirme que même si on peut fonctionner plus à l’aise avec les réinvestissements en éducation, la commission scolaire garde le cap sur une administration saine et économe. C’est ainsi que les dépenses administratives prévues pour l’année 2019-2020 représentent 3,74 % du budget, comparativement à 3,82 % au budget de l’an dernier. « Cela signifie que pour 1 $ de revenu, seulement 3,7 cents sont dépensées en administration. C’est une très bonne performance si on se compare à d’autres secteurs d’activités », dit-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
SVP entrez votre nom ici