Tour de chauffe en NASCAR Vintage avec Lucien Rocheleau

0
122

Le retour de « l’intimidateur »

Un des gros noms de la série Vintage Québec, aussi connue sous le nom de NASCAR Vintage, sera de retour dans la série après avoir raté la dernière saison. Lucien Rocheleau surnommé « l’Intimidateur » est fin prêt à entreprendre le 49e printemps de stock-car depuis ses débuts comme pilote. 



C’est vers l’age de 14-15 ans que Lucien à commencer sérieusement à s’intéresser aux courses de stock-car, notamment grace à des gars comme le légendaire pilote Paul Hamel et Gaston Éthier, alors proprio du East End Auto Body, qui ont su partager la passion avec le jeune homme qui « rôdait » autour des bolides comme une mouche autour d’un bonbon! 



C’est finalement en 1971 que Rocheleau fait ses débuts dans la classe « Bombardier » au volant d’un Chevrolet 1964 propulsé par un moteur de 283 pouces cubes à l’autodrome Riverside de Laval. Par la suite il courut en classe Limité dans différentes pistes tels Mont-Laurier, Mont-Carmel ou Val St-Michel (Val-Bélair) 



Notre pilote qui est mécanicien de métier opère un garage à son compte depuis plusieurs années à Terrebonne Ouest à ensuite gravi les échelons compétitionant aussi en classe Sportsman à St-Eustache puis en Late Model Sportsman dans la série ACT en plus de courir à l’occasion aux États-Unis. Un accident sérieux survenu au début des années 2000 le fît ralentir le rythme pendant quelques saisons puis avoir reçu un appel de Patrick Verner lui demandant de se joindre à son groupe voila que Lucien se joint à la série Vintage quelques part en 2011. 

Lucien prépare alors un super bolide répliquant l’une de ses anciennes voitures, une Chevrolet Chevelle SS 1966 d’un noir éclatant portant le numéro 66 reposant sur un chassis Howe de la fin des années 80. Le choix de la couleur et du numéro ne sont pas le fruit du hasard puisqu’ils font appel aux racines de notre pilote maintenant âgé de 70 ans et toujours aussi passionné que jamais. Le noir lui vient d’un ancien pilote du Vermont surnommé « Black Jack » DuBrul qui courait à Catamount Speedway au Vermont et était bien populaire à l’époque tandis que le numéro 66 lui vient de son idole et mentor Paul Hamel à qui il a demandé la permission d’utiliser son numéro ! 

Lucien qui est le père d’une fille dont le conjoint à déjà couru en Vintage en 2015 au volant de sa 2e voiture, une Firebird 1968 qui vient de changer de main il y a quelques mois, est à préparer une autre voiture, cette fois il s’agit d’une Rambler Ambassador de 1966 sur un chassis Cascar ayant appartenu à Alain Caron autrefois.       

Il est aussi propriétaire de deux Chevelle 1972, une SS 454 convertible qui est un modèle très rare produit à environ une quinzaine d’exemplaire  et travaille aussi sur un projet d’une autre provenant du Nouveau-Mexique! Il prévoit participer à l’ensemble de la saison 2019 et sera sans aucun doute un pilote à surveiller car il est un compétiteur qui se donne toujours à plein régime. 

Bonne saison Lucien 

Donald Gilbert
Collaborateur ASCVQ

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
SVP entrez votre nom ici