0
70

Série Vintage : Vini, Vedi, Vici !
Il est venu, il a vu et il a vaincu ! Je parle ici de Marco Gilbert le pilote de Jackman ,Maine qui ajoute un troisième triomphe au volant de sa rutilante Camaro 1971.


La journée de courses qui a eu toute la misère du monde à se mettre en branle en raison de la météo qui était des plus capricieuses, s’est finalement rondement disputé malgré la quasi-absence de temps de piste pour les différentes classes. Avec le temps qui filait on a dû écourté les séances de pratiques et passer directement aux finales afin de ne pas retarder inutilement la longueur du programme aussitôt que le soleil à refait son apparition pour le bonheur de tous, spécialement des enfants qui ont pu rouler à bord des différentes voitures mises à leur disposition par les généreux pilotes des classes présentes au programme.

Les Vintages sont la pour vrai !
Une semaines jour pour jour après avoir atteint un nombre record de 25 voitures, ce sont 24 bolides qui se sont présentés malgré l’incertitude de la température et ce en dépit des nombreux incidents qui se sont produit au même endroit lors du programme précédent !! Avec une moyenne de 21 voitures depuis le début de la saison pour les NASCAR Vintage on peut affirmer que les Vintages sont la pour vrai ! Même Claude Jean, qui a littéralement viré sur le top semant l’inquiétude parmi la foule, était présent avec sa Valiant 72 qui rend hommage à Ralph Nason.


Les positions de départs furent attribués à la pige pour les 10 premiers du programme précédent et c’est ainsi que Sylvain Massicotte à hérité de la pole avec Marco Gilbert comme voisin sur la première ligne. Marco connait un bon départ sur la ligne extérieur et prend une demie longueur sur Massicotte à la ligne de départ/arrivé au premier passage et parvient à y demeurer, malgré deux neutralisations en début d’épreuve, jusqu’au 16 tours ou un drapeau jaune de compétition fût déployer.

À la relance Jimmy Gagné, le gagnant de la semaine passée réussi à prendre de court Marco Gilbert et prend les commandes de l’épreuve. Ce fût malheureusement de courte durée car au tour suivant, voyant une opportunité se pointé, Sylvain Massicotte tente une manoeuvre spectaculaire à trois de large à la sortie de la courbe numéro deux mais il manque un peu d’espace et Jimmy Gagné frappe le mur et voit sa course s’arrêté la.

Plusieurs belle luttes ont suivi tout le long de l’épreuve notamment entre Langis Caron et Patrick Verner ainsi qu’entre Sylvain Massicotte et Steven Grondin. Ce dernier à également été victime d’un bris de moteur suivi d’un incendie, court mais intense la semaine dernière et à du mettre la main à la pâte cette semaine pour remettre le Pontiac LeMans numéro 3 au sommet de sa forme. Lui qui était parti en 15e position termine l’épreuve sur la 3e marche du podium tout juste derrière Massicotte et Marco Gilbert. Langis Caron qui a aussi connu une belle soirée partant 14e pour finir 4 et Patrick Verner complètent le Top 5.

À noter les belles performances de la recrue Christian Charboneau qui termine avec son meilleur résultat cette saison en 6e place. Andy Gilbert de son côté démontre une belle régularité avec un 6e top 10 en 6 sorties ! De leurs côtés, Mario Vallières (8e), Louis Denicourt (9e) et Daniel Grenier (10e) obtiennent chacun leurs second Top 10 en 2019.  

Prochaine sortie pour la série NASCAR Vintage le 7 septembre lors du championnat de fin de saison à l’autodrome Chaudière, mais possiblement pour certain d’entre eux sur une base volontaire, une sortie au Oxford Plain Speedway lors du week-end du Oxford 250 le 24 août prochain.

Donald Gilbert
collaborateur ASCVQ




Pos(Départ) – Pilotes
1 (2) – 44 Marco Gilbert – Camaro 71
2 (1) – 65 Sylvain Massicote – Corvair 66
3 (15) – 3 Steven Grondin – LeMans 70
4 (14) – 35 Langis Caron – Nova 70
5 (5) – B45 Patrick Verner – Chevelle 64
6 (7) – 00 Christian Charbonneau – Firebird 68
7 (3) – 44B Andy Gilbert – Trans Am 70
8 (20) – 23 Mario Vallières – Chevelle 66
9 (6) – 27 Louis Denicourt – Camaro 69
10 (10) – 16 Daniel Grenier – Camaro 70
11 (11) – 71 Claude Goupil Camaro 67
12 (21) – 21 Guy Vallières – Beaumont 69
13 (19) – 18 Chrys Gravel – Chevelle 67
14 (12) – 49 Alexandre Beland – Barracuda 67
15 (16) – 10Me Claude Jean – Valiant 72
16 (13) – 83 Martin Veilleux – Camaro 72 (-2 tours)
17 (4) – 4 Jimmy Gagné – Camaro  70 (-13 tours)
18 (9) – 92 Claude Ouellet – Mustang 69 (-14 tours)
19 ( 8 ) – 66 Lucien Rocheleau – Chevelle 66 (-14 tours)
20 (17) – 74 Patrick Gendron – Chevelle 72 (-15 tours)
21 (22) – 24 Jean-Philippe Baril – Chevelle 68 (-15 tours)
22 (18) – 99 Michel Pelletier – Ambassador 66 (-27 tours)
23 (DNS) – 38 Louison Lapièrre – Falcon 64
24 (DNS) – 08 Josca Lévesque – Camaro 72

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
SVP entrez votre nom ici