L’école Roy et Saint-Louis inaugure une classe flexible extérieure et de nouveaux jeux

0
17

La Guadeloupe, le 25 septembre 2019 – L’école Roy et Saint-Louis, de La Guadeloupe, inaugure aujourd’hui des aménagements réalisés durant l’été dans sa cour d’école. On y a ajouté des jeux à l’intention des plus petits, ainsi que la première classe extérieure de la CSBE.

Il y a déjà deux ans que l’on se penche sur ce projet de classe flexible extérieure à l’école Roy et Saint-Louis. L’équipe-école et le conseil des élèves ont d’ailleurs été consultés afin de s’assurer que ce projet corresponde vraiment aux besoins des élèves et qu’il favorise leur apprentissage. Cette classe est divisée en trois zones : une zone d’enseignement (places assises), une zone de travail (tables d’activités) et une zone de détente et création (amphithéâtre extérieur).

L’école a par ailleurs ajouté à sa cour de récréation des jeux qui sont bien adaptés aux élèves de 4 ans qu’on y accueille depuis trois ans. Il s’agit d’une aire de jeux de type parcours, d’un carré de sable et d’une cuisinette.

Appui du milieu

En plus de la participation gouvernementale (25 000 $) et de celle de la commission scolaire (19 700 $), ce projet a pu profiter d’un important appui du milieu, notamment de la Caisse Desjardins des Sommets de la Beauce (25 000 $) et de la municipalité de La Guadeloupe (10 000 $). Dans un bel effort collectif, les entreprises Norgate Métal, Fecteau Ford, Perreault Plastix, Estampro, Excavation Bolduc, Transport Couture, Conception Archipel et ADE Estrie ont aussi mis l’épaule à la roue, sans oublier bien sûr la contribution de l’école elle-même. Le coût total des travaux est de 98 500 $

La directrice de l’école Roy et Saint-Louis, Mme Manon Dulac, peut constater les effets positifs de la classe extérieure. « Plus les élèves passent du temps à l’extérieur, plus ils sont en santé, heureux et créatifs. La classe extérieure rend les enfants plus attentifs et motivés par les apprentissages. Quant aux jeux qui ont été aménagés pour les plus petits, cela leur permet de se développer dans une zone adaptée à leur grandeur », dit-elle, avant de conclure : « Merci à tous ceux et celles qui ont travaillé de près ou de loin à la réalisation de ce beau projet dont je suis excessivement fière ».

Le directeur général de la commission scolaire, M. Normand Lessard, abonde dans le même sens. « Je me dois de saluer l’engagement de notre personnel et de toute l’équipe-école, qui ont fait de la nature leur complice pour mieux inspirer et motiver nos élèves », affirme-t-il.

Quant au président de la CSBE, M. Charles-Henri Lecours, il se réjouit de la forte implication de la communauté. « Quand le gouvernement, le milieu municipal et le milieu économique s’unissent au monde scolaire pour le bien des élèves, tout le monde en profite », dit-il, en remerciant tous les collaborateurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
SVP entrez votre nom ici